Conseil achat stock alimentaire

Avant de foncer faire les courses pour débuter votre stock alimentaire, je vous donne quelques astuces pour bien démarrer. Bien entendu, vous devez adapter votre stock aux besoins de votre foyer. Chaque membre de la famille a ses propres besoins et il faut en tenir compte.

Alors, après avoir lu l’article Débutez votre stock alimentaire : premiers achats, découvrez ici quelques conseils utiles et pratiques.

Le stockage

Tenir compte du poids

De nombreux packs d’eau et des dizaines de boites de conserve représentent un poids très important. N’envisagez pas de ranger ce stock dans le placard au-dessus de l’évier de votre cuisine… cela pourrait devenir très dangereux. Le poids doit toujours être placé au plus près du sol.

De même si vous envisagez l’achat d’étagères métalliques ou de rail pour fixer sur vos murs en placoplatre ou briques, attention à la résistance de ces éléments. Il serait dommage de retrouver vos conserves en verre éclaté au sol après que l’étagère est cédée… sans négliger non plus le risque pour ceux qui sont autour, enfants, animaux et vous-même !

Attention à la température et l’humidité

Attention, l’humidité est votre ennemie pour la conservation. Évitez au maximum de poser les éléments directement au sol, prévoir un minimum d’espace pour ventiler et éviter l’accumulation d’humidité. Par exemple, vous pouvez poser des tasseaux au sol avant d’entreposer vos packs d’eau.

De même, évitez le stockage dans un grenier mal isolé où l’écart de température entre les nuits hivernale et les après-midis caniculaires de l’été seraient énormes. Cela pourrait être mauvais pour la bonne conservation de vos aliments. Comme par exemple le vin, qui a besoin d’un endroit sombre et légèrement humide pour une bonne conservation au fil des années.

Les promotions

Achetez en grosse quantité

C’est surement l’un des meilleurs plans pour réduire la note. Acheter des paquets de 2 kilos au lieu de 500 grammes par exemple pour les pâtes ou le riz, ou encore les paquets de couches bébés par carton de 200 au lieu des paquets de 40… sortez la calculette ou l’iPhone pour faire le calcul. De sérieuses économies sont à faire en faisant attention.

Mais parfois, certaines enseignes n’hésitent pas à vendre un  peu plus cher en grande quantité en vantant l’intérêt d’acheter en gros, cela leur fait plus de vente et plus de bénéfice…  ne vous faites pas avoir. Lisez les étiquettes, calculer le prix au kilo, au litre ou à l’unité suivant le produit !

Profitez des périodes de promotion

Deux acheté, un offert… 50% sur le deuxième article… 5€ en bon d’achat pour l’achat de 3 produits identiques… Décortiquez les promotions pour flairer les bons plans ! Il y a de bons coups à faire.

Par exemple, j’ai à plusieurs reprises pu acheter des couches bébés de la marque Pampers vendu chez Carrefour avec 50% du prix crédité en bon d’achat sur la carte du magasin ! À la fin de l’année, les courses de Noël ne se sont presque pas ressenties sur le compte bancaire ! Et le prix de reviens était imbattable !

Il faut juste surveiller les promotions et anticiper ses besoins, c’est un peu le principe du stock. J’ai à de nombreuses reprises fait un stock de pâtes, de conserves de thon et de sardines avec des bons d’achat en cadeaux qui font de sacrées économies sur l’année !

Les goûts de chacun

Avant tout, un principe essentiel pour faire son stock alimentaire : n’achetez QUE ce que VOUS consommez ! N’achetez pas un produit que vous ne voudrez pas manger. Il est assez peu probable qu’à court terme vous acceptiez de manger un truc qui vous répugne parce qu’il n’y a plus que ça !

Achetez ce que tous les membres de la famille aiment. Ainsi, pas de gaspillage, ce qui rentre dans le stock va être consommé au fur et à mesure.

Faites-vous plaisir aussi

N’ayez pas peur d’acheter du miel, du chocolat ou des sucreries. Il faut garder le moral quand tout va mal. Un aliment plaisir aide à garder le moral et redonne du courage !

Attention, stocker du chocolat et ses sucreries dans votre réserve, pas sur vos abdominaux ! J’entends par là qu’il est facile de se jeter dessus, il faut apprendre à se contrôler, entrainer votre volonté sinon, votre stock ne sert plus à rien… le but est d’avoir des réserves en cas de besoin et non d’avoir des réserves de graisse sur le corps… si vous avez un problème avec ça, limitez fortement ce type de réserve !

La rotation des stocks

Ce qui rentre en premier sera consommé en premier. Il faut trouver un système de rangement intelligent qui vous permettent de faire une bonne rotation des stocks pour que rien ne se périssent alors que vous en mangez toutes les semaines !

Par exemple sur une partie d’étagère, vous stockez un produit en particulier. Vous mettez vos derniers achats à gauche de cette étagère et vous consommez ce qu’il y a droite. Et ainsi de suite, vous poussez sur la droite votre produit une fois que vous en avez consommé. À gauche, il reste la place pour un complément de stock aux prochaines courses.

La gestion du stock

Tenir la liste de ce que vous avez

Listez votre stock, sur un fichier Excel ou sur papier. Ainsi, vous savez où vous en êtes. Vous pouvez budgétiser le renouvellement ou l’introduction de nouveaux produits. Vous pourrez aussi ajuster les conserves que vous faites avec les produits du jardin. Vous saurez combien de pieds de tomates, de courgettes ou d’aubergine vous devrez avoir au minimum pour renouveler les réserves tout en intégrant le paramètre climat, etc.

Prévoir le renouvellement de ce que vous consommez

Faites une liste de courses en intégrant le renouvellement de votre stock. Prévoyez aussi la saisonnalité de certains produits. On trouve plus facilement du foie gras pendant les fêtes de fin d’année. Le miel de producteur local n’est souvent pas disponible toute l’année.

De même pour les fruits, si vous voulez faire vos compotes et vos réserves de noix et noisettes. Nous les trouverons plus facilement fin septembre. Et vous pourrez les conserver jusqu’à la prochaine saison.

 

Vous voilà prêt à préparer votre stock alimentaire en ayant pris en compte ce que vous devez stocker en fonction des goûts de chacun, de l’espace dont vous disposez et du budget que vous souhaitez consacrer.

Une bonne gestion vous évitera le gaspillage et de ne pas vous retrouvez a court d’un élément essentiel pour l’élaboration de vos repas. Alors, n’attendez plus, commencer dès maintenant votre réserve alimentaire pour être prêt à faire face à toute situation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *